Traditionnellement en fer forgé, calibré selon le poids de la cloche et les modes de sonnerie, nos battants sont fabriqués par forgeage libre en acier doux (dureté Brinell 130 HB environ).
La fixation du battant dans le clocher se fait à l’aide d’un baudrier en cuir véritable assuré par une chape en acier forgé.

  • battant-cloche-bollee-fonderie
La tradition et les règles de l’art veulent que le joug soit réalisé en bois massif. La forme du joug Bollée est devenue la référence en la matière. D’autres formes sont possibles soit pour des impératifs techniques (mode de sonnerie) ou sonores.
Des formes reprises sur des jougs existants peuvent également être réalisées pour des raisons historiques ou esthétiques.
Les jougs métalliques, en fonte ou en acier riveté, sont plus rarement utilisés de nos jours. Leur utilisation s’est développé à la fin du 19ème jusqu’au milieu du 20ème siècle.

Structure généralement en bois permettant la fixation des cloches dans le clocher.Les beffrois sont dessinés par nos soins dans le respect des traditions et en fonction des contraintes techniques du clocher et du mode de sonnerie des cloches.En l’absence de beffroi, les cloches sont fixées à même la maçonnerie : clocher peigne ou mur ou encore dans les baies d’un clocher traditionnel.On notera que ces modes de fixation sont plus rependues dans le Midi de la France, l’Italie, l’Espagne et plus largement dans tout le sud de l’Europe.

Quelques rares cloches sont toujours équipées de cordes pour la sonnerie manuelle. Depuis les années 1900, les cloches sont sonnées par la force motrice électrique. Ces moteurs sont toujours utilisés de nos jours. Nous proposons du matériel à gestion électronique dans le plus grand respect des amplitudes de volée afin de ménager les cloches et les battants et ainsi obtenir une qualité sonore optimale.
Nous sommes également spécialisés dans la fourniture et la pose de moteurs linéaires. Ce type d’entrainement, très discret, est respectueux de l’aspect patrimonial de l’installation campanaire.

  • moteur-rotatif-de-mise-en-volee-fonderie-bollee

Traditionnellement les tintements à marteaux se faisait à frappe lâchée conditionnés par la technologie des anciennes horloges mécaniques.
Nous favorisons toujours encore cette technique car elle procure le meilleur rendu sonore tout en préservant la cloche.
Nous installons également des tinteurs spécialement conçus pour obtenir une sonorité agréable.

Un département horlogerie ancienne est toujours présent au sein du groupement d’entreprises Artisans Techniciens Campanaires.

Nous diffusons des automates de la marque Belltron, réputés pour leur convivialité, leur simplicité d’utilisation et leur grande performance technique.

Nos installations électriques accompagnant les équipements sont réalisées conformément aux normes électriques en vigueur.